http://mr-he2.vefblog.net/

  VEF Blog

La culture chinoise

le 16-11-2016 07:38

contes&légendes (70)

Deux paires d'yeux
Il était une fois deux hommes qui discutait de la physionomie de leur maître.


Qu'il est beau ! disait l'un.


Qu'il est laid ! disait l'autre.


Après une longue et vaine discussion, ils se dirent mutuellement.


Demandons à quelqu'un d'autre de le regarder, vous verrez que j'ai raison !


La physionomie du maître était ce qu'elle était, cependant les avis étaient différents, c'est parce que chacun le voyait à sa façon.


Ma pensée de cette histoire :
Ainsi va le monde, impossible de mettre tous les gens d'accord sur un simple sujet.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 16-11-2016 à 07:42:19  (site)

Et ce monde ne sera jamais d'accord sur tout... chacun son point de "vue"... ;-)

2. trublion  le 16-11-2016 à 15:53:26  (site)

D' un autre côté, si tout le monde avait l même vision des choses, on s' ennuierait

3. fanfan76  le 16-11-2016 à 21:46:35  (site)

Et oui pas toujours facile de se mettre d'accord et d'autre part, la beauté est relative ! fanfan

4. monica-breiz  le 17-11-2016 à 00:19:54  (site)

ce sont des désacords que partent les guerres
bonne soirée
kénavo

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 15-11-2016 07:08

contes&légendes (69)

L'aveugle et le boiteux
Un boiteux et un aveugle vivaient ensemble.


Des bandits survinrent à l'improviste.


Le boiteux en avertit l'aveugle qui s'enfuit en prenant son ami sur son dos.


S'ils avaient pu ainsi se sauver mutuellement la vie, ils le devaient à leur collaboration parfaite dans laquelle les capacités de chacun furent pleinement utilisées.


Ma pensée de cette histoire :

Une belle entraide, malheureusement assez rare dans la vie.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 15-11-2016 à 07:31:47  (site)

Ah comme on dit chez nous l'union fait la force.... ;-)

2. trublion  le 15-11-2016 à 15:55:03  (site)

il est vrai qu' ensemble on est plus fort !

3. barneyminou164  le 16-11-2016 à 00:37:51  (site)

Il n'y a rien de mieux dans la vie que l'amitié
qui peu durer toute une vie et c'est bon de s'entraider
Bises
Janinesmiley_id119174

4. fanfan76  le 16-11-2016 à 03:13:27  (site)

Bonsoir René, une belle amitié, une grande solidarité et une belle entraide, comme tu le dis si justement, malheureusement très rare, surtout de nos jours...
BISES, fanfan

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 14-11-2016 06:58

contes&légendes (68)

Un fils pleure sa mère
Deux familles habitent la même cour.


Celle dont le pavillon donne sur l'est est en plein deuil


La mère vient de mourir.


Son fils la pleure mais sans grand chagrin.


Chez les voisins du pavillon ouest, le fils dit alors à sa mère
Te voilà très vieille, maman, il est temps de te dépêcher de mourir.


Je jure de te pleurer à grands flots de larmes.


Un fils qui souhaite la mort de sa mère est-il capable de la pleurer ?


Ma pensée de cette histoire :

Un fils qui mérite une bonne paire de gifles.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 14-11-2016 à 09:26:57  (site)

Des paroles qui... laissent perplexe en effet.... !

2. trublion  le 14-11-2016 à 15:51:29  (site)

Peut on vraiment parler de fils dans ces circonstances !
Même pas la reconnaissance du ventre !

3. Rose63au  le 14-11-2016 à 16:03:18  (site)

Une paire de gifles n'est pas suffisant !
***
Je n'ai pas tout posté sur le voyage en Chine mais ça va venir petit à petit , bonne journée René

4. monica-breiz  le 15-11-2016 à 00:26:18  (site)

oui le monde est cruel ,
tous les humains ne sont pas de bonnes gens ( ou de bons enfants )
bonne soirée
kénavo

5. fanfan76  le 15-11-2016 à 01:45:57  (site)

Bonsoir René, un mauvais enfant pour dire cela à sa maman, c'est terrible, comme tu le dis si justement, il mériterait une bonne gifle...
Mes amitiés, fanfan

6. barneyminou164  le 15-11-2016 à 04:22:23  (site)

Bonsoir René
Alors à je suis bien d'accord avec toi et même plus en restant polie
Bonne nuit et à demain
Janinesmiley_id119167

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 13-11-2016 08:04

contes&légendes (67)

Jouer de la musique pour une vache
Un jour, Gong Mingyi, le célèbre musicien, joua un morceau de musique classique devant une vache, celle-ci continua de brouter comme si de rien n'était.


Ce n'est pas qu'elle n'entend pas, se dit le musicien.


Il se mit alors à imiter le vrombissement des mouches et le meuglement des petits veaux.


Aussitôt la vache dressa l'oreille, balança sa queue et s'approcha du musicien pour écouter jusqu'au bout cette musique qui, cette fois, lui disait quelque chose.


Ma pensée de cette histoire :

Il faut parler le même langage pour être compris.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 13-11-2016 à 10:20:26  (site)

C'est l'évidence même... ;-)

2. trublion  le 13-11-2016 à 14:48:59  (site)

C' est préférable si on veut être entendu, toutefois les vaches adorent écouter du classique

3. Rose63au  le 13-11-2016 à 15:39:26  (site)

Chacun ses goûts et ses priorités du moment
Mais oui parler le même langage parfois ça aide
Bonne journée René

4. colea  le 13-11-2016 à 21:40:41  (site)

Un de mes chats était fasciné quand je jouais de la flûte, mais peut-être que ma musique ressemblait à des miaulements!!!
amitié,
léa

5. barneyminou164  le 13-11-2016 à 22:21:55  (site)

Bonsoir René
ça c'est sûre sinon personne ne peut comprendre
Chez nous il y a parfois de la musique dans les écuries parrait-il que ça calme le bétail
Janineguitrock

6. monica-breiz  le 14-11-2016 à 00:02:22  (site)

bien sur il faut parler le langage de l interlocuteur cela passe mieux
bonne soirée
kénavo

7. fanfan76  le 14-11-2016 à 00:38:02  (site)

Oui car déjà c'est pas toujours évident de se comprendre...
Mes amitiés, fanfan

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 12-11-2016 07:04

contes&légendes (66)

La peau de mouton
Au cours de ses randonnées le prince Wen du royaume de Wei vit passer sur la route un paysan portant sur l'épaule un fagot.


Celui-ci était revêtu d'une peau de mouton dont la fourrure se trouvait à l'intérieur.


Surpris, le prince dit au paysan
Pourquoi portes-tu ta peau de mouton à l'envers ?


Le paysan répondit
C'est pour empêcher la fourrure de s'user au frottement du bois.


Mais ne vois-tu donc pas que la fourrure est attachée à la peau de mouton ?


Lui dit en riant le prince.
Quand celle-ci aura été usée, à quoi donc tiendra ta fourrure ?


Ma pensée de cette histoire :
Encore un homme qui ne pense pas fort loin.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 12-11-2016 à 07:22:33  (site)

Pas plus loin que le bout de son nez dit-on aussi... ;-)

2. Rose63au  le 12-11-2016 à 14:42:25  (site)

A oui, parfois la pensée est courte ,
Le ciel est beau ce matin espérons que la pluie saura s'abstenir de tomber Sourire
Bonne journée Sourire

3. trublion  le 12-11-2016 à 15:52:27  (site)

d' autant qu' il soit fort possible que la laine s' use moins vite que la peau

4. fanfan76  le 13-11-2016 à 02:55:57  (site)

Bonsoir René, ce prince manquait de clairvoyance et de discernement ...
Mes amitiés, fanfan

5. barneyminou164  le 13-11-2016 à 03:40:31  (site)

Il avait quand même raison le paysan
car maintenant il y a des manteaux et vestes
en mouton retourné ou poolainé
donc encore à la mode actuellement
Bonne nuit René
Bisous
Janine

6. dorothy  le 13-11-2016 à 04:43:22  (site)

En effet il ne voit pas plus loin que le bout de son nez comme on dit chez nous lol

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 11-11-2016 07:42

contes&légendes (65)

Le roi-dragon devenu poisson
Le roi-dragon prit la forme d'un poison pour s'ébattre dans les eaux d'une rivière.


Un pêcheur qui passait prit son arc et lui décocha une flèche qui l'atteignit à l'œil.


Remonté au ciel, le roi-dragon porta plainte au roi des dieux
Au moment où le pêcheur vous décocha sa flèche, est-ce sous la forme d'un dragon qu'il vous voyait ?


Non, à ce moment-là, j'étais un poison, répondit le roi-dragon.


Le dieu du ciel reprit


Si un pêcheur a vu un poison et l'a visé de sa flèche, qu'avez-vous à lui reprocher ?


Ma pensée de cette histoire :
Un étrange conte, un pêcheur qui tire à l'arc.
Par contre, si on se fait passé pour qui on n'est pas, il ne faut pas se plaindre d'avoir un déboire.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 11-11-2016 à 08:03:39  (site)

En effet la pêche à l'arc... bref, changer de forme a ses risques... !

2. Rose63au  le 11-11-2016 à 08:30:53  (site)

ah oui en effet
C'est curieux
Bonne journée René

3. Rose63au  le 11-11-2016 à 14:59:32  (site)

Bonjour René
Pour rebondir sur ton com ce matin ,
Peut -être pour toi ,de la Belgique
Mais moi je peux te dire que pour aller de France en Chine en touriste crois-moi les démarches administratives ont duré très longtemps et avec beaucoup de contraintes demandées parfois frisant le ridicule mais bon ce n'est pas grave hihi
Une fois arrivé la-bas le groupe orchestral a été bien reçu et c'est l'essentiel, et puis je dois te dire que penser toujours que je ne comprends rien me fait rire les genoux , bonne journée en Chine , ici il caille , la neige n'est pas loin je la vois sur mes montagnes

4. trublion  le 11-11-2016 à 15:38:25  (site)

en Amazonie, les pêcheurs utilisent des arcs et des flèches, pour tirer les poissons qui sont presqu' en surface.
c' est un peu comme les harpons pour les cétacés

5. barneyminou164  le 11-11-2016 à 22:14:16  (site)

Il ne fallait pas changer d'apparence
et là il est le seul responsable
Il faut assumer son physique et ne pas en changer
Bisous et bonne soirée
Janinesmiley_id119175

6. fanfan76  le 11-11-2016 à 22:18:25  (site)

Mieux vaut accepter comme on est !...
Mes amitiés, fanfan

7. monica-breiz  le 12-11-2016 à 01:25:29  (site)


comme quoi restons nous même
mais j aime bien ce conte
kenavo René

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 10-11-2016 06:49

contes&légendes (64)

Une parabole sur les études
Le prince Ping du royaume de Jin dit un jour à son maître de musique, Shi Kuang, qui était aveugle.


J'aimerais beaucoup lire de bons livres et étudier, mais septante ans sonnés, c'est trop tard pour commencer.


Si c'est trop tard, pourquoi ne faites-vous pas allumer les bougies ?
Lui répondit le maître de musique


Le prince s'étonna
Je vous parle de choses sérieuses, et vous plaisantez ?


Le maître de musique reprit
Je ne suis qu'un pauvre aveugle, comment oserais-je plaisanter votre altesse ?


Ce que je veux dire c'est que quand on commence à étudier dans sa jeunesse, c'est comme le soleil radieux du matin, quand on commence dans l'âge mûr, c'est comme le soleil de midi qui atteint le zénith et quand on commence sur ses vieux jours, c'est comme la flamme des bougies, lumière bien faible, il est vrai, mais n'est-ce pas mieux que l'obscurité complète ?


Vous avez parfaitement raison, convint le prince.


Ma pensée de cette histoire :
Il n'y a pas d'âge pour apprendre, a celui qui le veux vraiment, il suffit simplement d'avoir la motivation.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 10-11-2016 à 08:14:57  (site)

Oui, on en connait qui passent le bac français à pas d'âge... ,-)

2. trublion  le 10-11-2016 à 15:32:32  (site)

On dit qu' il n' est jamais trop tard pour bien faire, il suffit de le vouloir

3. monica-breiz  le 10-11-2016 à 18:40:28  (site)


j adore ces légendes que je lit chaque matin avec plaisir

bien sur on en apprend tous les jours tant mieux
bonne journée René

4. fanfan76  le 10-11-2016 à 20:05:17  (site)

Tout à fait d'accord ! Amitiés, fanfan

5. barneyminou164  le 11-11-2016 à 05:04:14  (site)

Il a raison il n'y a pas d'âge pour apprendre.
chez moi il y a l'université de 3ème âge
et c'est toujours complet
bonne nuit
bises
Janine

6. colea  le 11-11-2016 à 05:48:56  (site)

Très vrai, je suis retournée étudier passé 50 ans et ça a été une des périodes les plus heureuses de ma vie.
amitié,
léa

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 09-11-2016 06:52

contes&légendes (63)

La lumière partagée
Quelques jeunes filles avaient coutume de se cotiser pour acheter de l'huile, avec laquelle elles entretenaient la nuit une lampe pour travailler en commun.


L'une d'entre elles était très pauvre, si pauvre qu'elle ne pouvait verser sa part.


Ses camarades moins pauvres qu'elle se lassèrent de la voir venir sans apporter sa part et voulurent la chasser.


Sur le seuil, la pauvre fille se retourna vers ses camarades et dit


Je n'ai pas d'argent pour acheter l'huile, mais j'arrivais toujours la première, je me mettais à faire la pièce pour vous, à arranger les sièges pour que vous puissiez travailler confortablement.


Pourquoi vous montrez-vous si avares d'un peu de lumière ?


La lampe n'en a-t-elle pas assez pour éclairer toute la pièce ?


Laissez-moi en profiter.


Vous n'y perdrez rien et j'y gagne beaucoup.


Pourquoi voulez-vous me chasser ?


Convaincues par ces mots, les jeunes filles reconnurent leur tort et prièrent leur camarade de rester.


Ma pensée de cette histoire :

Il y a des gens mesquins, sans raison valable, et sans réflexion.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 09-11-2016 à 07:33:08  (site)

Dans la vie la question d'argent passe avant tout, hélas...

2. trublion  le 09-11-2016 à 16:01:25  (site)

et l' habitude, fait souvent oublier l' utilité d' une personne

3. monica-breiz  le 09-11-2016 à 22:12:14  (site)

oui elles avaient torts
cette histoire est toujours d 'actualité hélas pour autre chose bien sir
pas la même époque
kenavo René

4. fanfan76  le 10-11-2016 à 00:01:36  (site)

Il est bien triste de constater, que l'argent règne en maitre dans ce monde !
Mes amitiés, fanfan

5. barneyminou164  le 10-11-2016 à 00:11:52  (site)

Il faut aussi savoir partager dans la vie et respecter les autres
Mais cette jeune fille a eu un bel argument
Bonne nuit René
Bisous
Janine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 08-11-2016 07:05

contes&légendes (62)

La fausse rumeur
Zeng Shen était un disciple de Confucius.


Il avait quitté le toit familial pour se rendre dans le royaume de Fei.


Là vivait un homme qui portait aussi le nom de Zheng Sen, et cet homme avait commis un meurtre.


Un inconnu prit le bon disciple de Confucius pour l'assassin, alla trouver sa mère et lui dit.


Je viens d'apprendre que votre fils Zeng Shen a tué un homme dans le royaume de Fei.


La vieille femme, qui était en train de tisser, lui répondit sans lever la tête.


Mon fils n'est pas capable d'un pareil forfait.


Et elle continua à tisser.


Au bout d'un instant un deuxième inconnu survint.


Votre fils Zeng Sheng a tué un homme.


La mère, restant assise, continua à tisser tranquillement.


Au bout d'un instant, un troisième homme arriva, apportant la même nouvelle.


Zen Sheng à tué un homme.


Du coup, prise de peur, elle jeta sa navette et se sauva en escaladant la clôture.


Ma pensée de cette histoire :
Une fausse rumeur peu parfois, faire beaucoup de mal.

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 08-11-2016 à 10:36:23  (site)

Toute ressemblance... et hop vous êtes le ou la !!!

2. anaflore  le 08-11-2016 à 14:28:55  (site)

comme quoi il vaut mieux vivre seule lol

3. trublion  le 08-11-2016 à 15:51:03  (site)

il vaut toujours mieux vérifier par soi même

4. fanfan76  le 08-11-2016 à 17:30:59  (site)

Et je dirai détruire une famille aussi ! Mes amitiés, fanfan

5. monica-breiz  le 08-11-2016 à 20:11:08  (site)


ah c'est vrai et en plus la rumeur dure elle commence par enfler et s incruster , il n 'y à pas pire que la rumeur
kenavo René

6. barneyminou164  le 09-11-2016 à 03:24:22  (site)

La rumeur elle va vite hélas les gens ont la mauvaise habitude de répéter et encore dans rajouter.smiley_id119168
La pauvre veille dame elle avait encore de la force pour escalader la clôture
Bonne nuit Renésmiley_id118669
Bisous
Janine

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
le 07-11-2016 07:17

contes&légendes (61)

La bécassine et la palourde
Sur la plage, une grosse palourde entrouvre sa coquille pour s'exposer aux rayons du soleil.


Une bécassine vient à passer, allonge son bec, voulant goûter à la chair savoureuse du mollusque, lequel aussi tôt se referme.


L'échassier dit


S'il ne pleut ni aujourd'hui ni demain, il y aura pour sûr une palourde de morte.


La palourde réplique


Si je ne lâche pas ce bec ni aujourd'hui ni demain, il y aura pour sûr une bécassine de morte.


C'est ainsi que se poursuit leur querelle sans que ni l'une ni l'autre ne consente à céder.


Mais voilà que survient un pêcheur, qui, sans plus de peine, les ramasse et les emporte.


Ma pensée de cette histoire :
Une mauvaise évaluation du réel danger.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. jill bill  le 07-11-2016 à 07:22:02  (site)

Et il y a tjs un troisième larron pour en profiter !!!

2. trublion  le 07-11-2016 à 15:55:03  (site)

il ne faut jamais oublier qu' il vaut mieux parfois céder

3. monica-briz  le 07-11-2016 à 18:03:16  (site)

ah oui à essayer d avoir le dernier mot on peut tout perdre
kénavo

4. barneyminou164  le 07-11-2016 à 21:20:21  (site)

Il faut savoir se décider à temps
Bonne soirée
Bises
Janine

5. fanfan76  le 07-11-2016 à 22:06:35  (site)

Et oui c'est bizarre, on a peur de certaines choses, alors que le danger peut venir de n'importe où ! ... fanfan

6. marylou-colmar  le 07-11-2016 à 22:51:22  (site)

je suis fan de contes et légendes, ce serait davantage ce livre qui m'intéresserait...☆☆ Bonne semaine ☆☆

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article